Boudoir

03/08/2017

Duo chant-contrebasse rétro, composé de la belle Armelle Yons et du malicieux  Rémy Auclair

Le coup de coeur, pour ne pas dire le coup de foudre, a eu lieu un soir de pleine lune, dans un petit bar du Marché des Enfants Rouges, rue de Bretagne, dans le Marais, à Paris, où je venais prendre un verre en voisin. 

Le répertoire, la voix, et pourquoi pas l'avouer ici, la beauté d'Armelle, m'ont tout de suite séduit. Elle était déjà accompagnée de Rémi, le contrebassiste un peu espiègle et terriblement créatif. Je ne savais pas encore qu'il avait pour projet de créer leur duo Boudoir.

A l'issue de leur prestation, la rencontre eu lieu. La générosité de ces deux artistes qui prirent le temps de jaser avec moi confirma qu'au delà de leurs talents, je venais de faire la connaissance de deux êtres passionnés et terriblement attachants. J'ai eu l'honneur et le privilège de les revoir dans une soirée privée, pour un concert très intimiste dans une cave de la butte de Montmartre. Depuis cette belle soirée, je suis devenu un admirateur et ami fidèle. Je suis avec infiniment de plaisir leur complicité, leur perpétuelle évolution et la reconnaissance d'un public toujours plus nombreux. 

De leur concert chez Madame Arthur à l'automne 2016, où j'étais présent, à leurs concerts en Avignon cet été 2017, que j'ai suivi à distance, leurs projets ne manquent pas. Ils le méritent. Une bonne raison de les encourager ici.

Pour en savoir plus sur Boudoir et découvrir leur répertoire ( de Piaf à Barbara, de Gainsbourg à Bashung en passant par Arthur H, sans oublier leurs propres chansons ... ), je vous invite à les découvrir via ses quelques liens.

Merci Armelle, merci Rémi d'exister dans nos vies.