la tête en l'air , les pieds sur terre

leveder.fr

la tête en l'air , les pieds sur terre




André de Pelteau, un artiste québécois, multidisciplinaire

Coup de coeur

Pancréas bio-artificiel: Test en 2016

exploiter

My Ant

écouter

Printemps de Bourges 2014

Coup de coeur

Têtes Raides - Corps de Mots

écouter

Hibiki, ou la symphonie du Whisky japonais

découvrir

Chihuly, un univers à couper le souffle

voir

Andrea Lindsay et Luc De Larochellière - La Vie à Deux

écouter

1 2 3 4 5 » ... 38


Brèves
25/06/2015 19:11

Bel été, mes chers cousins

Bel été, mes chers cousins
Allo, cousins d'Outre Atlantique, chers gens du pays, c'est à mon tour de vous parler d'Amour. Voilà plus de cinq ans que j'ai foulé la terre de votre belle province, une île francophone dans un océan anglo-saxon. Comme beaucoup d'amis le savent, je suis tombé en Amour avec vos lacs et vos forêts, vos villes et vos villages, mais aussi et surtout grâce à votre joie d'être et de partager votre culture; Ces valeurs profondes, au fil des ans, ont fondé votre Histoire, unique au monde et bien singulière en Amérique du Nord.
Votre identité trace votre avenir, celui de vos enfants, et qui sait un jour, celui de mes petits-enfants. Puissent un jour, les français, retrouver leur esprit gaulois, fiers de leur pays, n'attendant rien de Paris, ni de Bruxelles, justifiant leurs actions collectives par l'indignation, préférant les initiatives personnelles à la masturbation stérile de nos énarques.
Il y a plus de soixante ans, Albert Camus écrivait dans son livre " L'été " : " Sachons donc ce que nous voulons, restons fermes sur l'esprit, même si la force prend pour nous séduire le visage d'une idée ou du confort. La première chose est de ne pas désespérer." Cela ne s'adressent-ils pas à tous les peuples de la terre ? Et n'est-ce finalement pas la meilleure réponse à la question cruciale que pose une fois pour toutes à ses compatriotes québécois le sociologue Jacques Beauchemin, dans son dernier livre " La Souveraineté en héritage " ?
" Désirons nous vraiment réaliser l'indépendance politique ... ou sommes nous trop épuisés pour espérer ... ?
Personnellement, j'ai tant d'Amour reçu et à donner que je défendrais toujours la Liberté d'être ensemble, partout dans le monde, dans l'esprit et dans le respect du pays d'accueil.
Mes chers cousins, grand merci pour votre fidélité, votre amitié, votre énergie, en vous souhaitant le plus beaux des étés.

Bel été, mes chers cousins

Bel été, mes chers cousins
Allo, cousins d'Outre Atlantique, chers gens du pays, c'est à mon tour de vous parler d'Amour. Voilà plus de cinq ans que j'ai foulé la terre de votre belle province, une île francophone dans un océan anglo-saxon. Comme beaucoup d'amis le savent, je suis tombé en Amour avec vos lacs et vos forêts, vos villes et vos villages, mais aussi et surtout grâce à votre joie d'être et de partager votre culture; Ces valeurs profondes, au fil des ans, ont fondé votre Histoire, unique au monde et bien singulière en Amérique du Nord.
Votre identité trace votre avenir, celui de vos enfants, et qui sait un jour, celui de mes petits-enfants. Puissent un jour, les français, retrouver leur esprit gaulois, fiers de leur pays, n'attendant rien de Paris, ni de Bruxelles, justifiant leurs actions collectives par l'indignation, préférant les initiatives personnelles à la masturbation stérile de nos énarques.
Il y a plus de soixante ans, Albert Camus écrivait dans son livre " L'été " : " Sachons donc ce que nous voulons, restons fermes sur l'esprit, même si la force prend pour nous séduire le visage d'une idée ou du confort. La première chose est de ne pas désespérer." Cela ne s'adressent-ils pas à tous les peuples de la terre ? Et n'est-ce finalement pas la meilleure réponse à la question cruciale que pose une fois pour toutes à ses compatriotes québécois le sociologue Jacques Beauchemin, dans son dernier livre " La Souveraineté en héritage " ?
" Désirons nous vraiment réaliser l'indépendance politique ... ou sommes nous trop épuisés pour espérer ... ?
Personnellement, j'ai tant d'Amour reçu et à donner que je défendrais toujours la Liberté d'être ensemble, partout dans le monde, dans l'esprit et dans le respect du pays d'accueil.
Mes chers cousins, grand merci pour votre fidélité, votre amitié, votre énergie, en vous souhaitant le plus beaux des étés.



Partager ce site

Liste de liens
Derniers tweets
Galerie
IMG_4772
IMG_4771
IMG_0198
STite1-Loïc et le policier
Photo 674.jpg
JEAN_LEVEDER.jpg
22092007131.jpg
STONES_080806_41.jpg
OK0586.JPG



Facebook
Twitter
Mobile
Rss